TOP

Les différents services pour accompagner votre perte d’autonomie

Avec l’âge, il n’est pas surprenant que des activités deviennent progressivement plus compliquées ou impossibles à réaliser seul et sans assistance. Pour pallier la perte d’autonomie il est parfois bon de faire appel aux aides à domicile.

L’aide-ménagère

Il s’agit du service le plus demandé. Étant donné sa grande polyvalence, l’aide-ménagère vous assiste dans les travaux domestiques du quotidien : nettoyage (meubles, sols, fenêtres, etc.), vaisselle et entretien du linge.

Elle peut également vous assister ou gérer seule les courses et la préparation des repas.

L’infirmière ou l’aide-soignante

Tout comme l’aide-soignante, l’infirmière s’occupe des soins qui peuvent être effectués chez vous, à savoir le changement de pansements, des injections, des lavements, etc. Elle vous assiste également dans les soins d’hygiène et la prise d’un traitement médical.

L’aide-soignante est moins engagée sur le plan médical mais plus spécialisée dans les soins dit de nursing à savoir la toilette, le traitement de l’incontinence, l’habillage ou l’assistance à la mobilité (levé, couché, changement de position).

L’auxiliaire et l’assistante de vie

Ces intervenants professionnels font eux aussi preuve d’une grande polyvalence. Elles ont pour objectif de vous accompagner au quotidien afin de vous faciliter la vie et prévenir l’aggravation de la perte d’autonomie.

Elles vont ainsi s’occuper de l’entretien du logement, de l’alimentation (courses, préparation et prise des repas), des soins d’hygiène, mais aussi vous accompagner lors de vos sorties et vous aider dans votre organisation quotidienne.

Les assistantes et auxiliaires de vie vous soutiennent également sur le plan émotionnel, intellectuel et social, elles doivent ainsi être en mesure de prévenir la perte d’autonomie par le biais de jeux ou de conversations, d’activités variées vous permettant de conserver au maximum votre autonomie.

Le portage de repas

Lorsque vous n’êtes plus en mesure de cuisiner ou de faire les courses, vous pouvez demander à bénéficier des services de portage de repas à domicile auprès de votre mairie ou d’une société spécialisée.

Chaque matin, vos plats de la journée vous seront ainsi livrés. Vous n’aurez plus qu’à les réchauffer.

La confection des repas est souvent mise en œuvre par une cuisine centrale (elles se chargent également des différents groupes scolaires) ce qui vous assure un apport varié et équilibré.

Suivant vos exigences ou besoins, vous pouvez également profiter d’un menu adapté (diabète, mixés, allergies…).

Comment employer une aide à domicile ?

Il existe 3 types de services en fonction de votre situation ou de vos besoins : les services prestataires, mandataires ou en emploi direct.

Les services prestataires

C’est la façon la plus simple de procéder puisque vous n’êtes pas l’employeur direct des services à domicile que vous mobilisez mais en êtes le bénéficiaire auprès d’une société spécialisée.

Les services prestataires sont souvent plus chers, mais vous n’avez aucune démarche à effectuer et n’avez aucune responsabilité juridique vis-à-vis des salariés. Tout est pris en charge par la société (contrat, fiche de paie, cotisation sociale…), vous n’avez qu’à régler les factures en fonction des prestations choisies.

Les services mandataires

Vous êtes l’employeur de l’aide à domicile mais vous êtes épaulé par une société spécialisée qui se chargera des documents relatifs au contrat de travail et vous accompagnera dans votre recherche de la bonne personne.

Vous devrez régler la facture de vos services auprès de la société spécialisée ainsi que le salaire de votre employé.

Devenir particulier employeur

Si vous le souhaitez, vous pouvez également employer votre aide à domicile sans intermédiaire (donc sans facturation annexe), c’est ce que l’on appelle être particulier employeur. Vous avez la charge du recrutement, des documents légaux et du versement des salaires et pouvez bénéficier d’un allègement fiscal à hauteur de 50 % de vos dépenses.

Pour cela il vous suffit de vous inscrire sur le site de l’URSSAF et de signaler votre employé. Le site vous accompagnera alors dans l’établissement des documents légaux et contractuels.